Appelez-moi Jade !

Fourre-tout d'une Working Girl
yoga mer
Lifestyle Santé Sport

Débuter le yoga seul(e) chez soi, c’est possible !

Il y a un an et demi, j’ai pris la décision d’essayer un sport qui m’avait toujours intrigué : le Yoga.

J’ai fait comme toute jeune ignorante le ferait : j’ai recherché sur internet comment se mettre au Yoga.

A peu près tous les articles et tous les blogs conseillaient la même chose : commencer seul(e) est difficile, mieux vaut prendre des cours pour commencer.

Des cours collectifs ? Pas pour moi !

J’ai donc essayé un cours collectif. J’étais la seule de mon âge, il y a avait pour la plupart des femmes d’âges mûre au cours. J’avais envie de rire de moi même à chaque nouvelle posture alors que toutes les abonnées me regardaient d’un air méprisant en faisant des écarts impressionnants. Le prof était un genre de hippie trop zen, tout l’opposée de moi : jeune (hyper)active. EN BREF, la séance ne m’a pas plu et j’ai fait une croix sur le Yoga “ce n’est pas pour moi !”.

yoga mer

 

Pourquoi commencer le Yoga ?

Malgré l’échec de ce cours collectif, j’ai toujours eu envie d’être plus souple. Je savais que le yoga faisait travailler les muscles profonds, la souplesse et puis aussi la relaxation. Je voyais passer toutes ces yogi-girls sur Instagram et j’avais envie de pouvoir faire cela avec mon corps moi aussi.

Impossible de reprendre des cours collectifs pour moi, j’en avais un trop mauvais souvenir ! Alors j’ai pris la décision de faire du yoga chez moi, exactement comme je l’imaginais quand je pensais à “YOGA”.

Pour cela, je me suis posée la question de savoir ce que j’attendais de cette pratique et voici ce que j’en ai déduit :

  • J’aimerai faire du yoga tous les matins (15 à 30 minutes), pour réveiller mon corps en douceur
  • Je souhaite devenir plus souple
  • Travailler mes muscles profonds en douceur pour un résultat durable
  • Garder une routine yoga TOUTE MA VIE

Et bordel, quand on a fait sa séance on se sent bien, dès la première !

Comment ai-je fait pour débuter le yoga seule chez moi ?

1/ Investissement minimum

Les Yogi-girls, elles ont toute la panoplie ! Le tapis, le legging, le sac pour tapis, les briques, les sangles…

Et moi ? Je me suis fait offrir un tapis de gym XXL idéal pour le yoga mais sans être trop fin, et c’est tout !

Il suffit d’une tenue confortable (pour ma part t-shirt et jogging ou leggings). Pas besoin de se ruiner, donc.

2/ Définir ses objectifs

Ce n’est pas forcément ce à quoi on pense en commençant, mais c’est ce qui me permet d’être régulière et de ne pas abandonner au bout d’une semaine.

Pour ma part, je me suis fixée 3 objectifs :

  1. Du Yoga, 15 minutes tous les matins tu feras. *voir conditions générales de pratique*
  2. Souple, tu deviendras. Objectif : Grand écart !
  3. En gainage, tu progresseras. Objectif : Drapeau.

Ainsi, lorsque j’ai un coup de flemme ou un coup de mou, je me rappelle que c’est uniquement en gardant cette routine sportive/détente que je progresserai.
Ajoutons à cela que je me suis récemment mise à la Pôle Dance pour appuyer ces objectifs.

*CGP : Du lundi au vendredi, hors périodes de déplacements, sans durée maximum.

yoga plage

3/ Youtube, mon meilleur ami

Le point le plus important de mon article, c’est bien celui-là.
La clé pour commencer le yoga toute seule, selon moi, c’est de s’appuyer sur des cours vidéos spécialisés.
Youtube, c’est un prof à la maison à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit… Incroyable, non ?

J’ai donc commencé par rechercher des vidéos en lien avec mes objectifs et mon niveau de pratique.
J’en ai essayé quelques unes, et j’ai finalement remarqué qu’il n’y en avait qu’une ou deux qui me faisaient réellement beaucoup de bien et dont les positions ne me lassaient pas. Un addict du yoga m’ayant conseillé de répéter toujours les mêmes positions afin de les réussir de mieux en mieux avant d’en découvrir d’autres, j’en ai déduit qu’il n’était pas grave de faire toujours les mêmes 2-3 vidéos.

Tout comme pour un vrai professeur en chair et en os, il est important que le courant passe bien. Il m’est arrivé un grand nombre de fois de couper une vidéo avant même que les positions ne s’enchaînent car je n’aimais ni la façon de parler du vidéaste, ni la qualité de la vidéo ou bien la musique. Pour ma part, je ne suis pas du tout sensible aux conseils très spirituels ou aux personnes qui ont l’air d’avoir abusé de la fumée d’encens. Chacun sa propre sensibilité aux différents professeurs !

Je vous partage mes favorites, trouvées sous les mots-clés “yoga matin” “yoga gainage”

Le Yoga du Matin par Doctissimo :

C’est LA vidéo que je fais le plus souvent. La prof est souriante, de bonne humeur, parle un peu comme une droguée mais ça me donne le sourire. A chaque fois je me sens détendue, prête à commencer la journée.

 

Réveil en douceur : une session un poil plus complète et un décor agréable

 

Yoga pour s’affiner : du gainage en douceur pour les jours où j’ai la motivation

A vous de chercher les vôtres, Youtube regorge de séances pour tous les niveaux, tous les objectifs et tous les goûts !

4/ Des bases sportives : un impératif !

Malheureusement, ce point-là ne correspond pas à tout le monde ! En effet, pour ne pas se blesser, il faut savoir écouter son corps mais aussi connaître les bons gestes.

J’ai la chance d’avoir un bagage sportif grâce à un an de pratique de Crossfit et un peu de salle aussi. Du coup, je sais déjà comment placer mon dos, mes pieds, genoux etc.

Si certaines vidéos sont très bien expliquées vis à vis de la posture, d’autres sont plus marginales. Ainsi, là où avec un vrai prof qui surveille on est bien dirigé, on peut parfois chez soi se faire mal ou simplement être inconfortable sans comprendre pourquoi.

Mon conseil : soyez toujours vigilants à vos postures et préférez les vidéos bien détaillées dans un premier temps !

5/ Se filmer pour comparer avec les vidéos

Voilà un conseil que je n’ai pas encore mis en pratique mais qui est largement recommandé par la population yoga-addict !

Et puis, le petit plus : vous pourrez crâner avec des “avant/après” sur Instagram.

6/ De la lecture, pour se perfectionner

Lire, j’adore ça ! Heureusement, parce qu’il existe une multitude de livres pour s’inspirer, d’aider et apprendre le yoga et ses vertus.

Pour ma part, je possède Yoga Girl de Rachel Brathen qui est très inspirant et permet non pas de “faire” du yoga” mais de “vivre” le yoga. Car oui, plus j’en fais et plus j’en suis persuadée, le yoga modifie durablement et en bien votre rythme de vie.

J’espère que cet article vous aura donné envie de vous y mettre 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :